Creature Effects
Hero Flourish

CRÉATION DES CRÉATURES

Feature Item Flourish

BASILISK

Le Basilic qui vit dans les profondeurs de Poudlard dans Harry Potter et la Chambre des Secrets a été créé grâce à un mélange d'effets visuels et pratiques. Une gueule grandeur nature du Basilic a été confectionnée par l'atelier des créatures pour la dernière scène de bataille. Elle mesure 9 mètres de long et sa mâchoire près d'un mètre de profondeur. Cette maquette aquatronique pouvait se déplacer pour limiter le nombre d'images de synthèse utilisées. Elle pouvait même glisser sur un rail pour s'approcher de Harry dans les scènes de combat.
Feature Item Flourish

BUCKBEAK

Trois versions animatroniques en taille réelle de Buck l'hippogriffe ont été créées pour la saga Harry Potter : une debout, une autre qui se cabre et une troisième couchée. Lors de l'élaboration des maquettes de Buck, les plumes ont dû être insérées et collées une par une par l'équipe de conception des créatures, qui s'appliquait à ajouter des plumes jusqu'au dernier moment sur le tournage de Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban. Les concepteurs de Buck se sont inspirés de véritables oiseaux, surtout de l'aigle royal pour le profil de la créature. Ils ont également consulté des vétérinaires et des physiologistes pour les proportions des pattes et des ailes de Buck.
Feature Item Flourish

LES TÊTES DE GOBELINS

Les gobelins de la saga Harry Potter sont les responsables et les caissiers de la banque Gringotts du Chemin de Traverse. Créé par Nick Dudman, le concepteur des créatures et du maquillage, et son équipe, chacun des gobelins a été doté d'une personnalité particulière, qui se traduit par des oreilles, un menton et un nez distincts, afin qu'ils soient tous différents. Pour réaliser la scène à l'intérieur de Gringotts dans Harry Potter et les Reliques de la Mort - 2e partie, 140 maquilleurs de toute l'Europe ont été nécessaires pour transformer 60 acteurs en gobelins en seulement quatre heures. Les prothèses des gobelins ne pouvaient pas être réutilisées après avoir été enlevées à la fin de la journée de tournage. Il a donc fallu créer plusieurs têtes de chaque gobelin pour chaque journée du calendrier de tournage.
Feature Item Flourish

ARAGOG

Créée par Nick Dudman, le concepteur des créatures et du maquillage, avec l'aide du chef décorateur Stuart Craig, Aragog avait des pattes de plus de 5 mètres de long et était même capable de se glisser hors d'un trou pour dire son texte dans Harry Potter et la Chambre des Secrets. Les poils d'Aragog ont été insérés un à un à la main avec une aiguille spéciale en utilisant différentes matières, comme des poils de balai, des morceaux de noix de coco et la partie centrale des plumes. Sur le plateau de Harry Potter et la Chambre des Secrets, il a fallu plus de 15 personnes pour faire fonctionner l'animatronique d'Aragog, dont quatre marionnettistes en coulisses pour les quatre pattes arrière.

DÉCORS

Parcourez des décors emblématiques comme la Grande Salle et la Forêt Interdite

EN SAVOIR PLUS

ACCESSOIRES

Repérez votre accessoire préféré du monde des sorciers

EN SAVOIR PLUS

COSTUMES

Examinez de près les détails complexes cachés dans chaque costume

EN SAVOIR PLUS